France – Roumanie : Favoriser l’insertion des Roms en Europe.

Face à la précarité économique qui touche la majorité des Roms de Roumanie, les allers-retours entre la France et le pays d’origine sont une stratégie de survie pour une partie d’entre eux. De juillet 2011 à octobre 2012, Habitat-Cité a mené en Roumanie (département d’Alba, principalement dans la ville de Sâncel) le projet RRIMEE « Roms Roumains : Insertion de Migrants dans l’Europe Elargie ». Il s’agit d’un projet pilote pour favoriser l’insertion des Roms en Europe.

« Si tu n’as pas de logement, tu ne peux rien faire ! »  s’indigne Petru Stoïca, entrepreneur de la région de Sebes, en Transylvanie. « Je crois que tout le monde peut le comprendre, non ?»

Un projet en deux volets : amélioration de l’habitat…

Non, la grande majorité des Roms ne vit pas dans des roulottes… Mais bien peu vivent dans des conditions acceptables. A l’exemple des communautés roms de la région d’Alba Iulia avec lesquelles nous avons tissé des liens.

Faute de moyens, beaucoup de familles roms subissent des conditions de vie très difficiles...

Faute de moyens, beaucoup de familles roms subissent des conditions de vie très difficiles…

A l’approche de l’hiver, l’état de délabrement des maisons que nous visitons devient un problème aigu. Toutes les familles s’inquiètent du froid qui vient, de la pluie et du vent qui menacent. Après diagnostic technique et concertation avec les habitants, 12 familles vont enfin bénéficier d’une aide pour améliorer ou réhabiliter leur maison.

Les démarches et travaux réalisés ont permis la réparation de toits, le remplacement des menuiseries, la pose de parquet et de carrelage, le raccordement à l’eau et au réseau électrique, l’achat et l’installation d’un poêle, l’installation d’éviers. A des degrés divers, ils répondent aux besoins prioritaires des familles.

Réhabilitation

Avec la participation des habitants, la toiture et l’isolation ont fait peau neuve.

Plusieurs  familles ont également été accompagnées pour la finalisation des actes de propriété, étape indispensable pour ensuite réaliser les travaux conformément au cadre juridique roumain.

Au chaud…

Pour une des bénéficiaires, la mise à l’abri faite dans un premier temps a été poursuivie par une solution d’habitat plus durable : la construction de 2 pièces à vivre.

…et insertion par la formation.

Nicolae Rotar, expert et médiateur rom de la mairie de Copsa Mica, en est convaincu : « Leur seule chance de s’en sortir reste l’éducation ». Dans le cadre du projet de formation développé par la ville de Copsa Mica, un groupe de 15 adultes roms a suivi des cours d’alphabétisation. Agés de 15 à 55 ans, ils ont suivi avec succès les cours d’alphabétisation de base : écriture, lecture et expression orale et mathématiques.

L’après-projet

Ces actions sont le fruit d’un partenariat transnational, mené grâce au soutien de la Fondation Abbé Pierre. Nos partenaires roumains –  la Préfecture d’Alba, la Mairie de Sâncel, la Mairie de Copsa Mica, Caritas Blaj et l’association Începe cu Tine –  ont assuré le suivi du projet sur place. Tandis qu’un autre volet important du projet, l’aide à la création d’une activité génératrice de revenus, a été conduit par l’association grenobloise Roms Action.

Démarrer un petit élevage contribue à une amélioration sensible du niveau de vie des familles.

Démarrer un petit élevage contribue à une amélioration sensible du niveau de vie des familles.

Globalement, malgré quelques difficultés liées à la nouveauté de la démarche et au contexte économique peu favorable au projet d’insertion par l’économie, les résultats du projet RRIMEE sont positifs et se sont traduits par une amélioration concrète des conditions de vie des bénéficiaires.

Pour l’année 2013, en Ile-de-France, Habitat-Cité mène le projet « Lutte contre les discriminations envers les Roms roumains et accès aux droits ». Dans le cadre, nous développons des actions de sensibilisation contre les discriminations faites aux Roms (projections-débats, expositions, témoignages, etc.), ainsi qu’un accompagnement administratif et juridique (domiciliation, scolarisation des enfants, dossiers d’hébergement, demandes d’autorisations de travail, etc.) pour l’accès aux droits à destination de 10 Roms roumains.

Mihaela SIMA, chargée de mission

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s