[Actu] Noël solidaire : des jouets écolos pour des enfants de Pantin

En décembre dernier, une fête de Noël peu ordinaire a été proposée par la Requincaillerie à des enfants habituellement oubliés des festivités, une quinzaine de familles roms et russophones résidant dans des lieux de vie précaires et suivies par Habitat-Cité.

« Le père Noël n’est plus une ordure »

Plus qu’un clin d’œil à un célèbre film, ce titre fait référence au projet proposé par la Requincaillerie, une association pantinoise, pour une édition insolite du Noël solidaire. L’idée est d’organiser une fête de Noël où la décoration et les cadeaux sont réalisés entièrement à partir de matériaux de récupération. Alors que les fêtes de fin d’année sont de plus en plus associées à une consommation effrénée, l’événement est mis sous le signe du réemploi, ce qui en fait un Noël plus écologique et responsable. Solidaire il l’est également puisque les familles roms, tchétchènes et ouzbeks suivies par Habitat-Cité en sont les invitées. Mais il est surtout convivial, la préparation de la manifestation étant organisée de concert avec les familles.

DSCF3051

Remise des cadeaux fabriqués par les bénévoles et personnes du quartier. Photo Philippe Bonnaves.

Des ateliers participatifs

Durant tout le mois de décembre, des ateliers ont eu lieu à la Maison de quartier Mairie-Ourcq et au local d’Habitat-Cité à Pantin pour réaliser des objets en bois et en tissus.

Peluche_noel2

Peluche confectionnée à partir de tissus récupérés. (Photo La Requincaillerie)

Au programme : doudous, châteaux forts, jeux de memory, livres, robots, sweet-shirts personnalisés. Les participants des ateliers sont des membres des associations mais aussi des bénéficiaires d’Habitat-Cité, des apprenants du cours de FLE (Français Langue Etrangère) et des personnes du quartier.

Ces ateliers sont l’occasion d’échanger avec de nouvelles personnes, de pratiquer un peu le français pour les familles non-francophones et de faire preuve de trésors de patience et d’inventivité lorsque tout ne se passe pas comme prévu. Les femmes tchétchènes et arméniennes ont notamment brillé par leur coup d’aiguille précis et rapide.

 

robot_noel2

Robot réalisé à partir de matériaux de récupération. (Photo La Requincaillerie)

Une occasion de tisser du lien

Samedi 19 décembre, les derniers préparatifs avaient lieu à la Maison de quartier du Haut-Pantin avant d’accueillir les familles. Tous s’activaient : emballage des cadeaux, décoration du sapin, disposition du goûter et des jeux.Ce fut une parenthèse enchantée dans l’univers de ces enfants.

Mais au-delà de la fête en elle-même, l’important est ce que ce projet a pu faire naître chez chacun. Les femmes qui ont participé aux ateliers tissus ont manifesté leur désir de poursuivre cette expérience sur un temps plus long. Certains habitants du quartier, personnes isolées, ont pu rompre la tristesse de ces fêtes passées seuls en  s’impliquant en tant que bénévole dans un projet collectif.

DSCF3072

Séance de maquillage lors du Noël solidaire. Photo de Philippe Bonnaves.

 

Les ateliers ont été animés par Caroline Juy et La Requincaillerie. Un grand merci pour leur investissement.

Avec le soutien du Réseau Francilien Réemploi et de la Fondation de France.

REFER_logo           Fdf_logo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s