[Focus projet] Atelier Emploi pour des migrants

Galerie

Cette galerie contient 6 photos.

En janvier dernier, Habitat-Cité a organisé le premier atelier Emploi de l’année dans son local de Pantin. Cet atelier destiné à des migrants éloignés de l’emploi a pour objectif de leur donner des outils et méthodes pour optimiser leur recherche … Lire la suite

[Actu] Noël solidaire : des jouets écolos pour des enfants de Pantin

Galerie

Cette galerie contient 7 photos.

En décembre dernier, une fête de Noël peu ordinaire a été proposée par la Requincaillerie à des enfants habituellement oubliés des festivités, une quinzaine de familles roms et russophones résidant dans des lieux de vie précaires et suivies par Habitat-Cité. … Lire la suite

[Echos du terrain] – Une mère et sa fille se retrouvent à la rue après plusieurs mois en squat

Galerie

Cette galerie contient 3 photos.

Habitat-Cité milite pour que le droit fondamental à l’hébergement et au logement pour les personnes vulnérables reste au cœur des débats politiques et se mobilise pour que de nouvelles places d’hébergement soient créées pour les personnes en situation irrégulière et … Lire la suite

[Focus projet] Roms, le droit à un travail digne

Galerie

Cette galerie contient 5 photos.

Habitat-Cité avait réalisé un premier projet-pilote en 2013 – 2014 sur l’insertion professionnelle de Roms roumanophones. Depuis le 1er janvier 2014, les restrictions administratives à l’embauche de citoyens roumains et bulgares étant désormais levées, Habitat-Cité a décidé de reconduire ce … Lire la suite

[Enquête] Les préjugés contre les Roms persistent

Galerie

Cette galerie contient 7 photos.

La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) a publié le 9 avril dernier son rapport sur la Lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie pour l’année 2014. Le chapitre 4 est consacré à la persistance des préjugés … Lire la suite

[Interview] « La situation en Tchétchénie s’est dégradée depuis la fin de la guerre »

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

A la veille de l’intervention au Pré Saint-Gervais d’Oleg  Khabibrakhmanov [i], membre de l’ONG russe Comité contre la torture, Habitat-Cité publie l’interview qu’elle a réalisée auprès d’un défenseur des droits de l’homme tchétchène. En visite à Paris à la fin de … Lire la suite

[Echos du terrain] : Impossibilité d’accéder à l’Aide médicale d’Etat

Impossibilité pour la famille B. d’accéder à une Aide médicale d’Etat 
En raison des délais de traitement anormalement longs des dossiers, de l’augmentation du nombre de pièces à fournir et de nombreux dysfonctionnements, un nombre croissant de personnes dont des femmes enceintes, des enfants en bas age, des personnes mal logées et en squat est aujourd’hui privé de soins et de médicaments. 
Le Cri, d'Edvard Munch (1893). Un sentiment que beaucoup de bénéficiaires et travailleurs sociaux ressentent confrontés aux organismes publics.

Le Cri, d’Edvard Munch (1893).

Mme B., mère célibataire qui a fui son pays d’origine suite aux violences qu’elle a subies, élève seule sa fille de 7 ans dans la région parisienne. Demandeuse d’asile en cours de réexamen, elle remplissait toutes les conditions pour obtenir le renouvellement de son Aide Médicale d’Etat (AME).
Comme beaucoup de personnes logées par le 115, l’adresse de l’hôtel qui lui a été attribué (dispositif d’hébergement d’urgence) se trouve dans un département – en l’occurrence la Seine-et-Marne – mais elle réalise ses démarches administratives dans un autre département, la Seine-Saint-Denis. Pour cette raison, son dossier de demande de couverture sociale n’a été pris en charge ni par la Seine-Saint-Denis ni par la Seine et Marne. Les délais de traitement des demandes d’AME sont évidemment très longs et pendant plus de 6 mois Mme B. n’a donc pas pu bénéficier de la couverture maladie à laquelle elle avait pourtant droit. Et ce, malgré plusieurs courriers et appels téléphoniques aux Caisses d’Assurance Maladie des deux départements dont elle dépend. Mme B. n’a ainsi pas pu aller voir le psychiatre qui la suit pour des troubles post-traumatiques ni acheter les médicaments dont elle a besoin.
Lors de sa précédente demande d’AME en 2013, Mme B. a envoyé trois dossiers de demande avec toutes les pièces, deux ayant été perdus, ce qui a encore réduit le temps pendant lequel Mme B. et sa fille ont pu bénéficier des soins de santé dont elles avaient un grand besoin.
Un exemple – parmi beaucoup d’autres – de familles suivies par Habitat-Cité qui ne peuvent pas accéder à leurs droits essentiels.

[Évènement] La semaine de la solidarité internationale célébrée avec des migrants

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

A Pantin, le mercredi est le jour dédié à la permanence d’accueil des migrants russophones pour les accompagner dans l’accès à leurs droits. Mais ce mercredi 19 novembre, le local d’Habitat-Cité est habité par une atmosphère différente. Aujourd’hui, l’association a … Lire la suite

Portrait de migrant : Riza, depuis 12 ans à Pantin

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

D’origine bulgare, Riza est en France depuis 12 ans. Autrefois chef d’entreprise, c’est dans la baraque de fortune où il vit à Pantin qu’il nous raconte son parcours d’immigration. Une véritable odyssée à travers toute l’Europe. « De la France, je ne … Lire la suite

Le suivi psychologique : élément indispensable de la protection des demandeurs d’asile

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Le 26 juin a été déclaré Journée Internationale pour le soutien aux victimes de torture par les Nations-Unies. L’occasion pour Habitat-Cité de rappeler que la majorité des demandeurs d’asile et réfugiés politiques sont sans suivi psychologique en France, alors même … Lire la suite