[Portrait] Somna, un si grand courage

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

Somna est une des nombreuses personnes qu’Habitat-Cité suit au titre de l’accès à l’emploi et au logement. A l’occasion de la Journée Internationale des Roms, nous vous proposons son témoignage, extrait du livre « Le Soleil se lève-t-il à l’Ouest ? ». Un récit fort et … Lire la suite

[Portrait] Des faubourgs de Moscou aux bidonvilles du Nicaragua, l’incroyable histoire de « la Russa »

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Habitants de bidonvilles, de campements de fortune ou de squats, les personnes que nous aidons à sortir de la précarité nous confient souvent leurs histoires, tranches de vie tour à tour tragiques, émouvantes ou drôles. Des histoires vraies, dignes d’un roman. C’est le cas de Raïssa, bénéficiaire de la construction de sa maison, grâce à l’action de la Casa de la Mujer de Granada et d’Habitat-Cité. Raïssa, « la Russa ». Lire la suite

[Echo du terrain] 21 familles de demandeurs d’asile et réfugiés interdites d’accès à l’eau

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Cela fait déjà plus d’une semaine que vingt-et-une familles originaires de Tchétchénie sont privées d’eau dans un immeuble abandonné de la commune de Montereau-Fault-Yonne (77). D’après l’Organisme Public d’Habitation à Loyer Modéré (OPHLM) propriétaire du bâtiment, ces anciens appartements sociaux … Lire la suite

[Actu] Lettre ouverte au Président de la République

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Lettre ouverte au Président de la République sur l’accueil des réfugiés et des migrants en France et en Europe Habitat-Cité en tant que membre de Coordination Sud – une coordination nationale des organisations non gouvernementales (ONG) françaises de solidarité internationale … Lire la suite

[Echos du terrain] – Une mère et sa fille se retrouvent à la rue après plusieurs mois en squat

Galerie

Cette galerie contient 3 photos.

Habitat-Cité milite pour que le droit fondamental à l’hébergement et au logement pour les personnes vulnérables reste au cœur des débats politiques et se mobilise pour que de nouvelles places d’hébergement soient créées pour les personnes en situation irrégulière et … Lire la suite

[Focus projet] Roms, le droit à un travail digne

Galerie

Cette galerie contient 5 photos.

Habitat-Cité avait réalisé un premier projet-pilote en 2013 – 2014 sur l’insertion professionnelle de Roms roumanophones. Depuis le 1er janvier 2014, les restrictions administratives à l’embauche de citoyens roumains et bulgares étant désormais levées, Habitat-Cité a décidé de reconduire ce … Lire la suite

[Echos du terrain] : Impossibilité d’accéder à l’Aide médicale d’Etat

Impossibilité pour la famille B. d’accéder à une Aide médicale d’Etat 
En raison des délais de traitement anormalement longs des dossiers, de l’augmentation du nombre de pièces à fournir et de nombreux dysfonctionnements, un nombre croissant de personnes dont des femmes enceintes, des enfants en bas age, des personnes mal logées et en squat est aujourd’hui privé de soins et de médicaments. 
Le Cri, d'Edvard Munch (1893). Un sentiment que beaucoup de bénéficiaires et travailleurs sociaux ressentent confrontés aux organismes publics.

Le Cri, d’Edvard Munch (1893).

Mme B., mère célibataire qui a fui son pays d’origine suite aux violences qu’elle a subies, élève seule sa fille de 7 ans dans la région parisienne. Demandeuse d’asile en cours de réexamen, elle remplissait toutes les conditions pour obtenir le renouvellement de son Aide Médicale d’Etat (AME).
Comme beaucoup de personnes logées par le 115, l’adresse de l’hôtel qui lui a été attribué (dispositif d’hébergement d’urgence) se trouve dans un département – en l’occurrence la Seine-et-Marne – mais elle réalise ses démarches administratives dans un autre département, la Seine-Saint-Denis. Pour cette raison, son dossier de demande de couverture sociale n’a été pris en charge ni par la Seine-Saint-Denis ni par la Seine et Marne. Les délais de traitement des demandes d’AME sont évidemment très longs et pendant plus de 6 mois Mme B. n’a donc pas pu bénéficier de la couverture maladie à laquelle elle avait pourtant droit. Et ce, malgré plusieurs courriers et appels téléphoniques aux Caisses d’Assurance Maladie des deux départements dont elle dépend. Mme B. n’a ainsi pas pu aller voir le psychiatre qui la suit pour des troubles post-traumatiques ni acheter les médicaments dont elle a besoin.
Lors de sa précédente demande d’AME en 2013, Mme B. a envoyé trois dossiers de demande avec toutes les pièces, deux ayant été perdus, ce qui a encore réduit le temps pendant lequel Mme B. et sa fille ont pu bénéficier des soins de santé dont elles avaient un grand besoin.
Un exemple – parmi beaucoup d’autres – de familles suivies par Habitat-Cité qui ne peuvent pas accéder à leurs droits essentiels.